Hypnose


Un peu d'histoire...

On peut retracer les origines lointaines de la pratique de l'hypnose chez les guérisseurs chamaniques sur les peintures rupestres préhistoriques.

Les Sumériens (-4000) ont décrit sur leurs tablettes des méthodes hypnotiques.

Toutefois, Il est généralement admis que l'histoire de l'hypnose commence au 18ème siècle avec le médecin allemand Franz Anton Mesmer et le magnétisme animal, terme qu'il commence à utiliser à partir de 1773, à la suite d'une polémique avec le père jésuite Maximilian Hell à propos de l'utilisation thérapeutique de plaques aimantées inventées par ce dernier. Mesmer est le premier à avoir « l'ambition de donner une interprétation enfin rationnelle à des phénomènes que l'on peut décrire sous le terme général de "transe" et qui, tels quels, semblent désigner l'irrationnel ou la magie ». Il postule l'existence d'un fluide magnétique universel dont on peut faire une utilisation thérapeutique.

 

Aujourd'hui, l'hypnose est utilisée pour lever des blocages dans plusieurs domaines comme l'arrêt du tabac, la confiance en soi, se remettre d'une dépression, gérer et/ou atténuer des douleurs.

On la retrouve jusque dans les blocs opératoires où elle est utilisée de plus en plus fréquemment lors de petites interventions, on la retrouve aussi chez certains chirurgien-dentistes qui pratiquent l'hypnose afin de réduire les doses de produit anesthésiant et ainsi accélérer la récupération de la mobilité de la mâchoire après une intervention.

L'hypnose est également présente sur scène. Beaucoup d'entre vous ont certainement assisté à un spectacle télévisé du célèbre hypnotiseur Québécois. L'hypnose de spectacle se retrouve aussi dans la rue : "l'hypnose de Rue" ou "Street Hypnose", où l'art de partir à la rencontre des gens dans la rue pour leur faire découvrir les possibilités qui sommeillent en eux aux travers d'exercices ludiques avec l'hypnose.